• - "Les Démons du Pays de Salm" : de la généalogie... au roman

    "Les Démons du Pays de Salm" : de la généalogie... au roman Dans une féodalité oubliée au cœur des Vosges, à l'époque des procès en sorcellerie et des guerres de religion, Catherine, une fille de paysans avide de connaissances et de liberté, se bat contre l'obscurantisme.

    La mystérieuse Francesca lui transmet les secrets des plantes et de la nature, Martin le libre-penseur lui fait découvrir la richesse et les dangers des livres, Nicolas le forgeron lui donne la force de son amour. Mais de puissants personnages ont juré sa perte.

      

    A travers le destin de Catherine, se lit en filigrane l'histoire du Pays de Salm, de sa double gouvernance entre le Comte Jean IX et le "Comte sauvage du Rhin", et l'histoire de ses dangereux voisins : l'Empire germanique traversé par la Réforme protestante, le royaume de France et le Duché de Lorraine accrochés à leur héritage catholique. En cette époque dite de la Renaissance, le pays était  toujours en proie aux vieux démons du pouvoir et de la haine.

      

      

      

    J'ai conçu ce projet avec Janet Gall-Piper, lointaine "cousine" rencontrée sur... une branche de mon arbre généalogique, descendante de verriers lorrains, dont les arrière-grand-parents ont émigré aux Etats Unis où ils ont fait souche. A force de chercher et d'échanger des informations (et des commentaires) sur notre ancêtre Catherine Cathillon dont le sort nous avait interpellé, et sur la vie des paysans vosgiens, des forgerons de Framont, des mineurs de Grandfontaine, nous avons eu envie de reconstituer cette époque. Nous avons ainsi créé autour de nos véritables ancêtres des personnages fictifs, et une vie, certes imaginée dans ses détails et dans ses rebondissements, mais reposant sur des faits historiques, des anecdotes et de nombreux personnages réels. Nous avons aussi voulu rendre hommage aux  victimes d'un obscurantisme toujours prêt à broyer femmes et hommes.

      

    Autour d'idées mises en commun, chacune a donc écrit un roman dans sa propre langue, selon sa propre sensibilité. Le mien s'appelle "Les Démons du Pays de Salm". L'autre, que je co-signe aussi avec Janet, un peu différent, s'appelle "From the Drop of Heaven" (à paraître aux Etats Unis). Nous espérons que les "puristes" ne nous en voudront pas d'avoir fait sortir les ancêtres de leurs registres poussiéreux et de les avoir un peu bousculés...   

                                 

    En vente 19,60 euros sur http://www.thebookedition.com 

     

    "Les Démons du Pays de Salm"...de la généalogie au roman

     

    « - Choisir l'auto-édition- Les Démons sont en ligne... »

  • Commentaires

    1
    babethjacques
    Vendredi 15 Février 2013 à 20:31

    Cet été, j'irai m'asseoir au bord du lac ,sur le rocher de la vierge,...et je montrerai le livre à tous les passants !

    2
    Samedi 16 Février 2013 à 14:51

    Merci pour cette belle idée. Je ne pense pas que le nombre de passants  perturbera  la lecture du livre ni le souvenir de Catherine. A moins qu'en plein été..., moi je n'y suis toujours allée qu'hors saison et seuls les poissons, crapauds et  libellules accompagnaient le cours de mes pensées.

    3
    pipolo
    Mercredi 20 Février 2013 à 09:58

    un peu perdu à certains moments dans les personnages , mais la liste donnée au début m'a vite remis sur les rails , et cette famille m'a donné envie de m'asseoir à leur table , courir la montagne à leur côté et crier ma révolte avec eux .

    4
    Karine67
    Mardi 20 Août 2013 à 18:46

    Je viens de le finir et ne peut que le recommander.

    Belle association de deux passionnées. Félicitations pour ce bel ouvrage.

    5
    Aurelie vitu
    Lundi 21 Octobre 2013 à 14:23
    Je suis aussi une cousine lointaine de Catherine ! C est mon mari qui fait de la généalogie (mon arbre côté paternel). Je me renseigne donc sur cette histoire.
    6
    Lundi 21 Octobre 2013 à 16:28

    Je suis ravie du nombre de cousins et cousines descendants (-es) de Catherine Cathillon qui se manifestent à propos de mon livre. Il faudra que l'on organise un jour une (gigantesque) cousinade, au bord du mystérieux lac de la Maix qu'elle a sans doute bien connu et qui m'a beaucoup servi dans le déroulement de mon roman. Alors, à bientôt peut-être.

    7
    sergehao
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 18:23

    Étant moi-même un descendant de Catherine Cathillon, et donc l'un de vos cousins généalogiques, c'est avec plaisir que nous seulement je ne vous reproche pas d'avoir fait sortir la vie de notre ancêtre de ses registres poussiereux, mais vous remercie plutôt de la faire vivre et de nous faire penser à elle. Ne ne serions pas nous-même si elle n'avait pas existé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :